Le rachat de crédit pour interdit bancaire

Article publié le 10/04/2015

Vous avez souscrit un ou plusieurs crédits que vous avez pu rembourser ponctuellement tant que tout allait bien pour vous. Malheureusement, vous vous êtes retrouvé au chômage ou vous avez été victime d'un coup du sort et vous n'avez pas pu poursuivre le paiement de vos mensualités.



FICP :

En conséquence, vous êtes inscrit au fichier des incidents de crédit aux particuliers, car vous avez au moins deux retards de remboursement consécutifs et vous n'avez pas pu régulariser cette situation dans les 30 jours qui suivaient l'envoi de la lettre par laquelle l'organisme de crédit vous a signalé que vous risquiez d'être inscrit dans ce fichier. D'autre part, si vous avez fait l'objet d'un rejet de chèque pour défaut de provision suffisante, vous êtes inscrit au fichier des interdits bancaires si l'incident n'a pas été régularisé.

Si vous pensez qu'un rachat de crédit constituerait une solution appropriée dans votre cas, sachez que vous ne pourrez obtenir l'accord d'une banque pour cette opération qu'en présentant un dossier particulièrement solide. En effet, chaque fois qu'un particulier fait une demande de crédit, le premier réflexe de la personne qui est chargée d'étudier son dossier est de vérifier s'il n'est pas inscrit au FICP. Le plus souvent, le dossier est rejeté si la personne apparaît dans le fichier.

Toutefois, si l'incident qui a provoqué votre inscription au FICP est peu important (et notamment si vous n'avez pas plus de deux ou trois mensualités de retard dans un seul crédit) et si vous êtes à même de prouver que cet incident est la conséquence d'un événement imprévisible tel qu'une maladie ou le fait que vous ayez été victime d'une infraction telle qu'une escroquerie ou un abus de confiance, il se peut qu'un banquier se montre bienveillant. Il est cependant préférable que vous puissiez aussi démontrer que vous avez conclu avec l'organisme de crédit un protocole de règlement amiable de votre retard et que vous suivez ce protocole scrupuleusement.

Cependant, votre dossier ne pourra être accepté que si vous pouvez prouver que vous avez des revenus stables. Il faut aussi que les mensualités du crédit qui vous est nécessaire pour solder toutes vos dettes ne dépassent pas 33 %. En outre, i y a de fortes chances pour que la banque exige une garantie hypothécaire sur votre maison.

Enfin, lorsque vous formulez votre demande, il faut joindre à votre dossier toutes les pièces qui démontrent la situation qui est à l'origine de votre incident de paiement. Ainsi si vous avez été victime d'une infraction pénale, il faut joindre au moins une copie de votre plainte et si possible le jugement rendu à l'encontre du délinquant. Joignez aussi une copie de l'accord de règlement conclu avec l'établissement qui vous a inscrit au FlCP