Pouvoir investir grâce au rachat de crédits

Article publié le 29/12/2014

Dans un marché immobilier atrophié, les bonnes affaires pullulent, et il peut être opportun d'envisager un investissement. D'autant qu'avec des taux de crédits qui sont très bas, il est possible de réaliser de bonnes opportunités sur le plan des montages financiers.



En période de crise, les meilleures affaires sont souvent possibles. Ainsi, investir dans l'immobilier dans une période où l'offre est importante et la demande assez faible permet d'être en position de force pour négocier au mieux. Mais le constat n'est valable qu'à condition de pouvoir obtenir le financement nécessaire. Et si augmenter ses ressources s'avère pour le moins difficile, l'obtention d'un nouveau prêt ne sera possible qu'en baisse ses charges. Parmi elles, l'ensemble des crédits que l'on détient est un levier tout à fait accessible, grâce à des taux de crédits actuellement très bas.

Ce qu'il convient de savoir lorsque l'on envisage d'investir, notamment dans l'immobilier, c'est que même si l'on souhaite faire un achat à but locatif, les organismes prêteurs ne rajouteront pas à vos revenus la totalité du loyer qui sera perçue. En effet, les risques d'impayés de la part du locataire impliquent une pondération de ces futures revenues, qui se traduit par une minoration de l'ordre de 30% du futur revenu locatif.

La solution pour pouvoir investir consiste donc à regrouper les crédits que l'on possède, afin tout simplement d'obtenir un double avantage. Le premier sera de profiter des taux bas qui sont actuellement affichés, l'avenir ne garantissant pas que ces derniers restent à ce stade. D'autant que la faiblesse des marges prises par les banques sur les crédits actuellement induise que les taux pourront difficilement être plus bas. Autre intérêt, le regroupement de crédits va libérer de la capacité d'emprunt, en baissant l'endettement.

Pour ceux qui disposent de la capacité à investir sans emprunter, tout en ayant des crédits en cours, la question du rachat de crédits se pose également. Selon les taux détenus, il peut être opportun d'emprunter pour le nouvel investissement et de rembourser les anciens prêts dont le coût serait plus important. Un calcul devra être fait bien entendu pour prendre en compte, non pas uniquement le taux, mais aussi la durée du crédit en cours, car le montant des intérêts diminue au fil des ans, et un crédit ayant un certain nombre d'années, même avec taux important, peut être finalement moins onéreux en intérêts mensuels.

Le rachat de crédits est donc un excellent moyen de pouvoir prétendre à investir et profiter de la conjoncture actuelle.